A different life. .. un mode vie conscient.

Vous n’avez jamais rêvé de changer de vie? De tout plaquer pour élever des chèvres en Ardèche ? (A moitié mon cas! Sans les chèvres !). D’être le scénariste et non l’acteur de vos vies?

Aujourd’hui, j’aimerai vous faire découvrir la vie de Sophie. Française vivant avec un Argentin, expatriée à Barcelone, 2 enfants, dont le mode de vie a priori utopique est pour moi une révélation. … une révélation de ce qu’il est possible de faire et d’être. .. une révélation sur ma propre vie faite de contraintes socio-culturelles.
Au départ, je voulais retranscrire ici l’intégralité de notre échange. .. sauf qu’au final ça ressemble plus aux bases d’un livre qu’à une interview. Sophie il faut écrire un livre! On le fait éditer par un indépendant et je me charge des relations presse en France!

J’ai donc pris le parti de faire une présentation thématique. Sophie, j’espère que ca restera fidèle à ta pensée!

Allez! En route pour Barcelone ! Et encore un énorme merci à Sophie pour ce témoignage. 😘

(Photo personnelle, Sophie L.)

Le homeschooling ou même ici unschooling , quesako, pourquoi?

Sasha et Rita ne vont pas à l’école et ne suivent pas d’enseignement par correspondance. C’est permis en Espagne et si, comme dans ce cas, les parents sont curieux et disponibles, ça a l’air vraiment génial.

« Pour le fait d’avoir choisi l’unschooling et le mode de vie « conscient « , c’est venu petit à petit.  Quand Rita était bébé, j’arrivais à bosser sur les tournages et les commandes sans la mettre en garderie (encore la « Tribu », on a pas de famille proche, donc chacun garde les enfants des autres en cas de gros rush….).

Donc pas de crèche pour Rita, mais comme tout le monde je l’ai mise à l’équivalent de la 1ere année de maternelle…. et là, grosse baffe… elle a pas du tout accepté.  Gros blocage, pas d’adaptation possible… j’ai traîné 3 semaines (on me disait c’est normal ils font tous ça)… Mais c’était la torture… à l’école elle a pleuré non stop pendant 10 jours, puis complètement zombi, ne parlait plus, ne faisait rien et à la maison crises de parano et de violence complètement démentes …

C’est Clau qui a dit On la sort de là, c’est juste pas possible. Pour moi le poids de la société, le « on a toujours fait comme ça  » me bloquait complètement.

On l’a sortie, j’ai commencé à chercher des écoles alternatives et publiques, il y en a ici, mais le liste d’attente était interminable. .. Donc je ne sais plus comment j’ai entendu parler d’école à la maison mais j’ai cherché des groupes sur Barcelone, fait des rencontres, petit à petit des amis, puis je me suis retrouvée à créer un atelier d’Art et à lire des livres sur l’unschooling. … et tout est devenu très clair! C’est ce que l’on est et c’est c’est ce qu’on fait!

Il a fallu se « descolariser ». C’est à dire desapprendre nos notions scolaires, comme séparer les apprentissages par thèmes. .. l’apprentissage est un tout, il est là à chaque minute de notre vie.

Finalement on s’est retrouvé dans notre élément, même si c’était dur car complètement à contre courant de comment on a été élevé.  »

Le rythme de vie

Finalement l’unschooling donne le rythme de vie de toute la famille.  Pas de contraintes horaires scolaires donc chacun respecte son rythme naturel, selon les saisons, la fatigue, le travail des parents. Parents comme enfants se lèvent quand ils n’ont plus sommeil et se couchent quand ils sont fatigués.

Toute les repas sont faits maison  avec des produits bio, Équitables, et locaux. Les meubles et les vêtements sont de seconde main ou fabrication maison.

Pas de télé mais un ordinateur avec lecteur DVD et des tablettes.

Les journées sont hyper variées, aucune ne se ressemble. Atelier d’Art Libre sur la plage avec d’autres famille homeschooling, couture avec maman, dessin, peinture, roller, exposition, musée. …

La famille se déplace en vélo ou en bus…

Sophie a réussi son pari : vivre une vie en pleine conscience!

Je me rend  compte que ce mode de vie est possible. Qu’il n’engendre pas d’exclusion sociale, bien au contraire! Il permet aux enfant d’être plus autonomes, plus patients et curieux…

(Photo personnelle Sophie L ).

Ce n’est vraiment qu’un tout petit résumé de notre échange! Mais j’espère que cela vous aura permis comme à moi de découvrir qu’une autre vie est possible!

6 réflexions sur “A different life. .. un mode vie conscient.

  1. Super ce témoignage! Ca me touche beaucoup cette question d’éducation. Ca peut tellement avoir d’impact sur l’avenir des enfants, bien-sûr scolairement/professionnellement mais surtout psychologiquement! Je ne sais pas si tu connais le film « Etre et devenir » qui traite de ce sujet et qui est super intéressant! Une autre approche est celle de Céline Alvarez, je te conseille de te renseigner sur elle si tu ne la connais pas, elle est juste top ❤

    J'aime

    1. Oui très contente ! Le premier essai avec les paillettes de savon n’était pas top car elles soludifiaient le mélange. .. avec le savon de Marseille vert (sans huile de palme ni glycerine) c’est top!

      J'aime

  2. Un grand merci a toi!! ❤ ❤ ❤
    Et oui, le livre on me l'a deja dit… Si j'arrive a placer l'ecriture entre la couture, les costumes, les petits, la danse, et nos mille sorties et activités… promis, je le fais!! Hehe
    Mil besitos de Barcelona!

    J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s