Courses en vrac… échec numéro 1!

Hier mardi, jour de courses… pas parce que c’est le mardi que je fais toujours les courses mais parce qu’il n’y a plus rien dans le frigo!

Super confiante, j’embarque mes tote bag en coton remplis de sac à vrac home made et de tup tup. ..

Sauf que… Il est 18h45…. j’arrive chez le primeur, j’embarque 2 cagettes de la dernière chance pour un total de 4 euros. Il n’a plus d’oeufs pour mettre dans ma belle boîte que j’ai pensé à ramener… f*ck. …

Il est 18h55. .. là c’est comme dans Fort Boyard. .. cours cours t’as plus le temps!

Je fonce à La Vie Claire, fermée. ..

C’est à ce moment que je me rappelle que j’ai un smart phone (depuis pas longtemps) et que je sais telecharger une application (depuis encore moins longtemps). Consovrac.com installé, c’est la consternation. .. L’Ardèche, seul département de France n’étant desservie par aucun train, aucune autoroute ni aéroport, est également un désert en matière de vente en vrac! 3 magasins dans un rayons de 25 kilomètres : la Vie Claire, fermée donc, Biocoop fermée aussi évidemment et Terrabio où je refuse de retourner car en plus de pratiquer des prix exorbitants, les vendeurs sont malaimables et condescendants.

je me retrouve donc chez.. . Leader Price ! 2 boîtes d’oeufs bio, 3 briquettes de crème de soja et un paquet de fêta plus tard je présente mon petit sac en toile à beurre fait maison à la boulangerie pour mon pain de campagne… j’aurai au moins évité le sachet papier du pain…

Il semble donc que vouloir adopter un mode de vie zéro déchet demande une notion qui m’est particulièrement étrangère : L’ ORGANISATION !

A partir de septembre, je consacrerai donc un lundi après midi par mois pour le plein d’épicerie en vrac….chez Grand Frais, à Montelimar, dans la Drôme, à 35 kilomètres de chez moi. .. Paye ton empreinte carbone!

Résultats des courses quand même.  Pour environ 10 euros, j’ai :

  • Des radis en entrée pour ce soir
  • 2 parts de ratatouille pour ce soir + 4 parts au congelo
  • 1 melon pour le dessert
  • 2 parts de courgettes huiles d’olive fêta
  • 500 grammes de sauce tomate
  • 2 gros gâteaux pommes poires + 2 boîtes de 300 grammes de pommes poires au congelo pour les futurs gâteaux
  • 1 gâteau à la carotte
  • 4 pêches pochées au sirop et infusion  de bambou + 2 parts de compote pêche abricot
  • 1 petite laitue transformée en soupe froide avec le céleri branche
  • 1 barquette de tomates cerises bio nickel
  • Et 4 heures de popote et de vaisselle (finito 23h47)
  • Et une grosse fatigue!

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s